top of page

RENCONTRES ET PARTAGE !

Quelques références bien particulières de notre monde moto viennent à votre rencontre pour cette édition des Millevaches 2016.

Ils vous attendent dans la salle des fêtes de Meymac, au cours de la journée du samedi 10 décembre, pour vous présenter leurs œuvres, en débattre et vous les dédicacer.

Les voici donc rapidement présentés, par ordre alphabétique (même s'ils ne sont pas vraiment susceptibles, la règle est là ! ! !).

Jean-Paul Dautricourt.

Jean-Paul, policier de métier, est également un passionné de moto qui aime raconter, partager.

Il se découvre des aptitudes à l'écriture en publiant ses premiers délires sur le Repaire des Motards.

Cela devient une référence de ce site avec les 50 épisodes de la désopilante Saga René.

Mais il participe aussi à des essais de machines avec l'œil acerbe d'un motard qui a déjà usé des dizaines de bécanes !

Il se tourne ensuite vers le polar en initiant la saga Beaulieu dès 2010 avec "Cap au Nord", maintenant disponible en réédition dans la collection Ecrits Noirs de Serge Gueguen, motard également !

D'ailleurs, Jean-Paul et Serge sont de fidèles amis des Millevaches et à ce titre, ils fournissaient les lots du concours de l'édition 2015 ! ! !

Et pour approfondir, nous vous suggérons un article de 2010 : "Idée lecture, un "Polar-Motard".

Note : les informations relatives à l'éditeur dans cet article sont maintenant obsolètes, se référer à Ecrits Noirs.

Bernard Fau

Lors de la naissance des Millevaches, Bernard est déjà passionné de moto. Mais il se destine à la piste plutôt qu'aux hivernales …

Aujourd'hui, ce sont donc deux grandes facettes de notre univers un peu rebelle des années70 qui se rejoignent à Meymac.

Bernard excelle dans l'arène des Grands Prix de l'époque, dénommée le Continental Circus, sujet du DVD exhibé ici (lien sur la bande annonce) :

Mais laissons-le plutôt se présenter :

"Adolescent des années 68, je rêvais d’avoir un destin : devenir pilote de moto au sein du Continental Circus et être le meilleur «privé» du monde. Je l’ai réalisé et j’y ai survécu. Puis je suis passé de l’autre côté de la barrière en devenant photographe et réalisateur sur les plateaux de tournages.

Très tôt j’ai pensé que la moto était un art de vivre et que les pilotes du Continental Circus étaient les derniers romantiques. Ces hommes qui ont toujours accepté pour vivre leur désir, à mettre leur vie en jeu. Ambitieux, obstiné mais pas carriériste, j’ai avancé dans ce microcosme qu’est la course moto, avec un regard et une distance qui m’ont fermé des portes. Mais cette différence est, peut-être, celle qui me permet aujourd’hui de réaliser ce film."

Pour une information plus complète, découvrez le superbe article de Bike70 – Pilote de Légende., et le site de Bernard.

Michel Turco

Reporter pour les magazines Moto-Revue et GP Racing, Michel est aussi un collaborateur de L’Équipe.

A 10 ans il vit son premier Grand Prix sur le Castellet. Quelques années plus tard, il fait son premier "papier" au cours du Bol d'Or, Bruno Gillet lui ayant fait confiance.

Et depuis 25 ans il court le monde, de grands prix en grands prix et devient un incontournable du paddock, officiant même pour la télévision, à chaud dans les stands, sur la Pite-Lane ou en grille de départ !

Bien sûr, Michel Turco suit la carrière de Valentino Rossi depuis ses débuts en Grands Prix.

Dans son dernier ouvrage, Rossi, la légende, il propose un passage en revue des moments-clés du parcours de Rossi. Il revient notamment sur ses débuts en compétition et sur le moment où un jeune Vale prend la décision cruciale de délaisser le karting pour se concentrer sur la compétition moto.

« Rossi, la légende » est disponible depuis le 10 novembre et édité par Solar.

Pour mieux connaître Michel, découvrez une excellente interview sur le site "MotardConnard"

Note : La présence de Michel est subordonnée au bon vouloir de Johan Zarco …

En effet notre éminent double champion du monde est avec Michel les jours précédents et nous souhaitons vivement qu'il le libère assez tôt ! ! !

Pierre Vinour

Présente-t-on encore Pierre dans notre univers des Millevaches ?

Bien sûr. S'il est maintenant bien connu des habitués de notre mythique hivernale, il n'est pas issu du sérail comme les trois précédents … au moins dans la pratique de la moto …

Sinon, il est bien dans l'esprit d'insoumission des gentils rebelles, parfois réfractaire à l'ordre établi !

Pierre est un réalisateur de film, peu conventionnel et aussi amoureux de son métier (passion même) que de son Plateau de Millevaches. Egalement un musicien averti !

Et c'est là qu'il découvre l'hivernale, son esprit, ses valeurs qu'il partage grandement et qui même l'interpellent.

Il en vient donc tout naturellement à produire le documentaire (35') réalisé par Fabrice Marquat : "Les 1000 VaCChes", au sein de sa propre maison de production : Les Enragés.

Puis il se lance dans la réalisation d'un court métrage de fiction (16'): "Bivouac", qu'il évoque ainsi :

" Avec Bivouac, il s'agit là d'une fiction dramatique qui se déroule au sein de cette fête, c'est une vision poétique, fantastique de cet environnement si particulier où tout le monde semble être venu chercher quelque chose, mais quoi ? Ou qui ? "

Les DVD de ces deux courts métrages seront donc disponibles à Meymac ce 10 décembre, présentés par Pierre !

Et pour approfondir la connaissance de Pierre, reportez-vous à Wikipédia, facebook ou sur son site Pierre Vinour !

Voilà donc qui promet une animation certaine dans la salle des fêtes de Meymac ce 10 décembre …

Déjà, ces quatre olibrius ensemble, c'est la certitude de discussions endiablées, de souvenirs croisés, de passions partagées …

Mais avec nos quelques milliers de motards en vadrouille, cela risque fort d'être épique ! ! !

Et enfin, à quelques jours de Noël et des fêtes de fin d'année, quelle merveilleuse occasion de se parer de cadeaux aussi originaux que particulièrement personnalisés …

Post en Vedette
Posts Récents
Archive
Recherche par Tags