top of page

Petite escapade hivernale.


Samedi 19, dans la matinée, 4 olibrius du Moto-Club Meymacois se retrouvent à Bort les Orgues : Christelle, Séverine, David et Yan.

Objectif : rejoindre l'hivernale "La Tache" située au-dessus du Mont Dore … mais en cyclomoteurs !


Malheureusement, seuls trois 50cc prennent le départ.

Séverine physiquement restreinte par un problème de jambe ne peut pas enfourcher sa bécane.

Mais pas question de ne pas profiter de l'occasion et encore moins de mettre à mal cette parité parfaite …

Elle prend donc sa voiture et assure ainsi l'assistance.


D'ailleurs, cet appui logistique est rapidement utile.

Premier arrêt à Lanobre pour faire un peu de mécanique. Le 104 Peugeot de Yan a du mal à monter la première côte et il faut peaufiner les réglages …



Tout va bien jusqu'à La Bourboule pour la pause déjeuner. Là, l'auberge du Pistounet est à éviter.

Ils ont essayé de nous faire prendre un probable Dauphinois en boite parsemé de fromage pour de la truffade … Un comble pour des Auvergnats !



Le site de la rencontre est immaculé, grandiose, mais le superbe point de vue est rapidement estompé par un brouillard de plus en plus dense.




Si la vue se réduit, pendant que nous installons le campement, l'ambiance sonore s'accroit rapidement avec l'arrivée de Zébulon et lorsqu'il stoppe enfin son moteur, ce sont les appels qui lui sont dédiés qui retentissent.

Il est connu le bougre dans ce monde des hivernales …



Après le bon accueil lors du pointage, nous profitons d'un voisinage sympathique et détendu, avant de nous alimenter. Un moment fort convivial … après avoir difficilement fait prendre le feu. Heureusement que nous avions du petit bois sec et cela nous permet de faire chauffer une bonne marmite de lentilles pendant que nous dégustons les pompes de Zébulon. D'ailleurs, il avait aussi amené un dessert bienvenu : des petits choux !


Puis la soirée se déroule tranquillement et nous partons nous coucher vers 3 heures, laissant les derniers irréductibles au bar.



Le lendemain matin, il faut dégager la neige tombée dans la nuit, plier et prendre le départ.

Le retour se fait sans encombre. La neige présente sur les premiers kilomètres de route n'est pas handicapante avec ces bécanes particulièrement légères.

Nous retrouvons ainsi rapidement Bort les Orgues et la douce chaleur de nos logis.


Post en Vedette
Posts Récents
Archive
Recherche par Tags