top of page

Une fabuleuse équipe en action …

Ce samedi 23 novembre, les membres du CoDir se retrouvent autour d'un café salvateur chez Arlette et immédiatement, les multiples questions à traiter occupent les premières discussions.


Mais nous regagnons rapidement la salle prêtée par la mairie de Meymac pour y trouver un cadre plus studieux.

Ainsi, Marie, Ricou, Bill, Jean-No, Yan, Coluche, Zébulon et Div peuvent dérouler les multiples points à traiter, prendre les décisions, organiser le cadre des festivités.


Vers 14h00, les appels du ventre se faisant pressants, nous nous délectons du savoureux "mangement" concocté par Zeb, tout en continuant à débattre.

La journée avance trop vite face à la multitude de nos travaux …


Puis la troupe des joyeux et fidèles bénévoles arrive.

Si les premiers, les premières d'ailleurs, se fondent rapidement dans l'action, la très grande majorité traîne dehors, profitant d'une accalmie de la pluie, tout au plaisir de se retrouver.


Mais ce temps des retrouvailles est court.

Tous intègrent rapidement la salle et se mettent à l'œuvre dans la confection des packs d'accueil autour de trois chaînes qui ronronnent parfaitement, toujours émaillées de pitreries, bons mots, chahuts et franches rigolades.


Pendant ce temps, d'autres préparatifs perdurent, comme ici Jean-No qui se débat avec les boulangers pour organiser les fabrications et livraisons de croissants, mais qui reçoit aussi à son bureau les copains pour optimiser les implantations et répartir les actions à produire.


Arrive ensuite le cassement de tête du planning, alors que dehors la pluie a repris.

Il faut arriver à faire correspondre au mieux les différentes contraintes avec les disponibilités de chacun.

3 sites (pointages à Meymac, contrôle et bivouac à Millevaches) sur 3 jours (sans compter les jours avant pour les montages et après pour les nettoyages et rangements) où il faut répartir les forces vives, mais aussi leur octroyer des temps de repas et de repos …


Heureusement, ce noyau d'une soixantaine de personnes est motivé et ne rechigne pas dans l'investissement, délaissant pour un temps, autant que faire se peut, les obligations familiales et professionnelles.


Enfin libérés de toutes ces contraintes, certes rébarbatives mais assumées avec enthousiasme, nous pouvons passer à la conclusion de cette journée : l'apéritif dinatoire, toujours préparé par l'indicible Zébulon …


D'excellents moments où les multiples discussions fleurissent, les invectives fusent, les rires éclatent …


Une belle ambiance où une somme de personnalités, femmes et hommes, de tous horizons, de quatre générations, sont unis vers un même but :


Faire que les Millevaches soient une fête appréciée des quelques 3000 motards attendus !


Mais la soirée est bien entamée et il faut penser au rangement, aux nettoyages, mais aussi à la logistique en allant mettre à l'abri notre "trésor" des packs d'accueil et les restes de nos agapes.


Merci bien à vous tous pour votre investissement dans cette manifestation comme dans la vie du Moto-Club Meymacois.

Ceux qui étaient présents ce jour, mais aussi les absents, pour cause d'éloignement souvent, mais qui seront à la manœuvre dès le jour J au sein de cette fabuleuse équipe !


Et gardons la photo de fin pour rendre hommage à Jean-Poux, le seul à être venu en 2 roues motorisé …


Ce qui a valu bien des remarques acerbes envers Div qui a préféré se faire véhiculer en "caisse" ! ! !


Post en Vedette
Posts Récents