top of page

Le marathon des préparatifs …

En ce samedi 17 novembre, Meymac est une ruche particulièrement active sous un soleil resplendissant.


De bon matin, immanquablement, un premier café chez Arlette avant de faire un rapide saut jusqu'au nouveau local.

De retour au siège du Moto-Club Meymacois, la majorité du CoDir se retrouve et Zébulon provoque une animation certaine en exhibant de quoi faire un premier casse-croûte.

Il y a de l'animation chez Arlette !


Nous nous propulsons ensuite vers la salle des fêtes où Philippe Brugère, le maire, accueille la population Meymacoise venue assister à la remise de la Marianne d'or, distinction attribuée pour les actions de cette commune en faveur de la culture, de la jeunesse et de la solidarité.


Si le Moto-Club Meymacois est bien représenté, il ne profite pas longtemps du buffet …

D'autres activités nous attendent.

Les membres du CoDir investissent donc une autre salle de la commune pour peaufiner l'organisation des Millevaches, notamment préparer le planning ce qui est, chaque année, l'action la plus ardue. Mais il y a de multiples points à débattre, de détails à traiter, de solutions à élaborer.

Tous ces sujets sont d'autant plus efficacement déroulés que Zébulon, en charge de la logistique culinaire, alimente agréablement les corps pour que les esprits restent véloces, et l'ambiance aussi joyeuse que pragmatique …

A partir de 16h00, une quarantaine de bénévoles nous rejoint pour préparer les Packs d'Accueil. Et déjà là, l'ambiance des Millevaches est palpable. Nous avons le plaisir de recevoir de nouvelles troupes et de voir l'équipe s’internationaliser avec la présence d'Anglais et Irlandais.

Cette escouade éclectique, de tous âges, de toutes conditions sociales, se met gaillardement dans l'action, au milieu des rires qui fusent régulièrement.

C'est aussi l'occasion pour Corrèze Télévision de prendre contact et de réaliser les premières vues d'un documentaire à venir …

La suite se réalisera dans trois petites semaines, à Meymac, sur la route de Millevaches, et sur le bivouac.

Les 3500 packs soigneusement rangés, la configuration de la salle évolue afin que nous puissions affiner la composition des équipes. La tâche est complexe et il faut jongler entre les contraintes de chacun, les besoins de la manifestation et les conséquences logistiques comme les prises de repas des équipiers, sur cinq jours et sur trois sites …

Là encore, la bonne humeur et l'engagement de tous débouchent sur une alchimie subtile mais particulièrement constructive.

Cette folle journée se conclut fort plaisamment autour d'un apéritif dînatoire bienvenu. Si Zébulon doit retourner vers ses devoirs professionnels, il nous laisse de quoi garnir un buffet sans prétention, mais de qualité certaine.

Un excellent moment pour mieux se découvrir et encore améliorer la symbiose de cette fabuleuse cohorte qui s'engage à recevoir au mieux quelques milliers de vaillants motards !

En début de soirée, il est temps de remettre la salle dans son état initial, de faire le ménage et de repartir chacun chez soi.

En définitive, une folle journée, pleine de promesses, pour une superbe dixième édition des Millevaches !

Crédit photos : Mairie de Meymac, Jade et Div.

Post en Vedette
Posts Récents