top of page

19 ans, quelle fête … QuelleS fêteS ! ! !

Samedi matin, Bill et Billette sont les premiers sur place, rapidement rejoints par une petite escouade motivée …

Fourgon vidé, un aller et retour au local, et la mise en place avance rondement, laissant le temps aux vaillants de se détendre. Enfin, se détendre … sauf pour les abdominaux mis à mal par les fous rires engendrés par les galéjades et autres âneries …

Et c'est dans cette ambiance bon enfant que les premiers participants se présentent … certaine étrennant un permis tout neuf !

Après une escapade à Bort pour récupérer miss 119, cette dernière est installée dans la salle, trônant entre les panneaux dédiés à ses partenaires, son derrick et son panneau d'affichage annonçant fièrement sa cinquième place !

Les maîtres du feu et de la viande se mettent à l'œuvre dès leur arrivée. L'agneau est prestement préparé, embroché et positionné devant le brasier.

Au fur et à mesure des arrivées, certains installent quelques notes de gaieté, d'autres discutent allègrement, dont nos deux bretons, aussi fidèles à la #119 qu'aux fêtes associées …

Quant à la bière, ils semblent tous d'accord pour la tester sans attendre trop longtemps, sauf pour les plus jeunes qui se construisent leurs rêves sur la Diva de Magny-Cours !

Pendant que l'agneau dort gentiment, les officiants, eux, ne peuvent pas dormir … Il faut bien qu'ils tiennent leurs verres …

Accessoirement, ils installent quelques tranches de pain à griller sous le jus de la bête afin d'améliorer l'apéritif qui se déroule sous les barnums récemment acquis par le team (ou offert au team, merci PMQ) et maintenant à disposition de tout le Moto-Club dans le cadre de ses organisations.

Alors que la fête bat déjà son plein, nos deux G.O., Yan et Jean-No, plantent le décor en jouant les costumiers : Les jeunes mariés … centenaires tout de même sont transformés en Blanche Neige et en Bob Marley …

Déjà de grands moments … qui ne sont que les prémices de bien d'autres !

Dans tous les coins, dehors, sous le soleil, ou à l'intérieur, les discussions vont bon train, autour d'un solide apéritif qui dure …

Même les plus handicapés, n'est-ce pas Ricou, trouvent les meilleures combines pour s'assurer de ne pas se déshydrater ! ! !

Arrive enfin le moment de se sustenter réellement. Le buffet regorge des entrées apportées par chacun et la viande arrive, chaude et fondante, accompagnée d'un fameux gratin de pommes de terre concocté par Zébulon.

Si nous ne manquions pas de liquides, nous ne manquerons pas non plus de solides …

Puis un nouvel intermède interrompt ces agapes : la concrétisation du mariage de Bill et Isabelle.

Le prélat officiant (probablement italien vu les inscriptions sur sa croix), en grande tenue immaculée et secondé par un enfant de chœur en pleine dévotion, commence par sermonner vertement le couple coupable d'avoir agi dans le secret.

Puis il procède à la cérémonie des vœux, sans omettre d'attirer l'attention de chacun sur les conséquences probables de son OUI.

Pour Bob, il lui faudra faire avec les sept nains associés à sa nouvelle épouse …

Quant à Blanche Neige, il lui faudra accepter un ménage à trois, Bob ne se séparant que très rarement de son idole, Valentino …

Il est à noter que Bill pousse le mimétisme loin : il s'orne même du regard légèrement halluciné de Bob ! ! !

Si ces scènes désopilantes ont pu ouvrir (ou ré-ouvrir, plutôt) l'appétit de certains, les planchas sont à leur disposition pour cuire rapidement les viandes disponibles …

Mais pour tous, arrive le moment du dessert.

Une superbe composition de notre ami Zébulon sur fond du château de Sédières (haut lieu de la culture en Corrèze) présente les vœux du Moto-Club aux nouveaux mariés.

Et le scintillement des artifices va jusqu’à illuminer l'alliance toute neuve du Président … avant que Zébulon se mette à détruire son œuvre, pour le régal de tous.

Et si la soirée est largement avancée dans le temps, elle n'en est pas pour autant terminée …

Afin de ne pas laisser l'assistance tomber dans la somnolence qui pourrait être provoquée par ces abus de bonne chair et libations, nos G.O. repartent dans un nouveau délire et nous présentent l'invité phare de la soirée : Valentino Rossi …

En fait, ce dernier n'était pas disponible, mais il laisse le soin à une doublure de le représenter …

Voici donc l'entrée en scène de Valentin Rosé (Canou – Bort Moto Access), sur son puissant destrier Kronenbourg et accompagné de sa superbe et néanmoins inénarrable Umbrella-Girl (Jean-No, qui n'a pas eu le temps de se raser avec précision !)…

S'il est impossible de vraiment vous décrire ces moments inoubliables, ces quelques photos donnent un petit aperçu du délire …

Vraiment pas triste !

Et la nuit se poursuit par l'ouverture du bal par les deux nouveaux couples.

En effet, Angèle et Greg ont aussi tenu à partager avec tous leur récent mariage.

Encore l'occasion d'ouvrir quelques bouteilles pour alimenter comme il se doit cette nuit mouvementée.

Peu avant le lever du jour, les derniers partent se coucher …

Les zygomatiques comme les abdominaux sont douloureux à force de rires …

Les têtes sont farcies de souvenirs … et certaines doivent souffrir de pics verts insistant, martelant inlassablement un crâne embrumé …

Mais voilà que se termine ce qui s'annonce comme une saine répétition avant le 20ème anniversaire à venir !

Post en Vedette
Posts Récents